15-16 March 2018
Hôtel 2 Fevrier
Africa/Lome timezone
WACREN – Unleashing Potentials
Home > Timetable > Contribution details

Contribution

Building and Strengthening User Communities

TIC et usages des ressources numériques en e-learning chez les digital natives de la FOAD en Côte d’Ivoire.

Speakers

  • Dr. Laby Clément LOBO

Primary authors

Content

En raison de la place grandissante de l’informatique dans nos sociétés, et plus encore des technologies de l’information et de la communication (TIC) chez la jeunesse, de nombreux secteurs d’activités sont reformés (économie, santé, sécurité, éducation, communication, documentation, etc.). En s’accommodant au numérique, la société contemporaine démontre au quotidien qu’elle ne peut se défaire des TIC. D’où les politiques d’intégration récentes des TIC constatées dans les politiques éducatives et dans les formations ouvertes à distance (FOAD) de certains pays, comme la Côte d’Ivoire.

Le cas de l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire illustre fort bien cette réalité, et bien d’autres défis qu’il faut nécessairement ne pas contourner pour une meilleure inclusion du numérique éducatif. C’est pourquoi cette étude présente et évalue les différents usages que les apprenants, dans l’espace universitaire, confient aux ressources numériques variées qui s’offrent à eux. Trop souvent tenu pour acquis, l’usage des ressources numériques par les apprenants du XXIème siècle dans les formations ouvertes à distance (FOAD) se voit de plus en plus remis en cause, au cours de la deuxième décennie de ce siècle. Car des «digital learners» ou apprenants du e-learning dans une FOAD régulièrement exposés aux médias de leur choix, exploitent peu ou mal les différentes opportunités offertes. Pour ce faire, les contributions des digital learners de l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI) sélectionnés de façon aléatoire et par itération grâce à ’un questionnaire en ligne ouvert à tous les étudiants de la première promotion de l’UVCI (n1= 680), et quelques entretiens (n2= 20) nous offrent des pistes d’explications.

La révolution technologique impulsée par le numérique démontre chaque jour un peu plus, qu’elle n’est pas à son terme. L’existence de communauté d’utilisateurs (professionnels de la documentation e ligne, blogueurs, de digital learners, d’informaticiens en gestion documentaire, etc.) est encore trop récente en Afrique pour induire une reconversion d’envergure chez les différents acteurs de la chose documentaire.

Vu l’abordabilité, l’accessibilité, la portabilité, la mobilité et l’adaptabilité qu’elles permettent offline et online, certaines ressources numériques sont plus prisées que d’autres dans les espaces numériques de travail. Une tendance décryptable à partir de la théorie des usages et gratifications, qui relève ce que les apprenants retirent ou espèrent retirer de la multiplicité des ressources numériques disponibles à ce jour. Des motivations étroitement liées au système d’évaluation de ces e-learning en FOAD. Par ailleurs, les besoins d’intégration personnelle et les besoins d’intégration sociale succèdent aux besoins cognitifs des digital learners lorsque les actions de ceux-ci se retrouvent centrées sur la recherche de crédibilité et 2 d’altruisme chez leurs pairs. En le faisant, des communautés d’apprentissage apparaissent et se répandent plus ou moins.

Mots clés : TIC- usage- ressources numériques –-FOAD– digital learners - UVCI- digital natives.

ICT and use of digital resources in e-learning for ODL digital natives in Ivory Coast.

Due to the growing importance of information technology in our societies, and even more information and communication technologies (ICTs) among young people, many sectors of activity are reformed (economy, health, safety, education, communication, documentation, etc.). By adapting to the digital era,contemporary society demonstrates on a daily basis that it can not get rid of ICT. Hence the recent ICT integration policies found in the educational policies of open and distance learning (ODL) of some countries, such as Côte d'Ivoire.

The case of the Virtual University of Côte d'Ivoire illustrates very well this reality, and many other challenges that must not be circumvented for a better inclusion of digital education. That is why this study presents and evaluates the different uses that learners in the university space give to the varied digital resources available to them. Too often taken for granted, the use of digital resources by 21st century learners in open and distance learning (ODL) is increasingly challenged in the second decade of this century. Because "digital learners" or learners of e-learning in an ODL regularly exposed to the media of their choice, exploit little or bad the various opportunities offered. To do this, the contributions of the digital learners of the Virtual University of Côte d'Ivoire (UVCI) selected randomly and iteratively through an online questionnaire open to all the first set of students of the UVCI (n1 = 680), and some interviews (n2 = 20) provide us with some explanations.

The technological revolution impelled by the digital shows every day a little more, that it is not at its end. The existence of a community of users (online documentation professionals, bloggers, digital learners, computer scientists in document management, etc.) is still too recent in Africa to induce a major reconversion among the various actors in the field; the documentary thing.

Given the affordability, accessibility, portability, mobility and adaptability that they allow offline and online, some digital resources are more popular than others in digital workspaces. A decrypable trend from the theory of uses and gratifications, which is what learners remove or hope to remove from the multiplicity of digital resources available to date. Motivations closely linked to the evaluation system of e-learning in ODL. In addition, the needs of personal integration and the needs of social integration succeed to the cognitive needs of the digital learners when the actions of these are found centered on the search for credibility and altruism among their peers. In doing so, learning communities appear and spread more or less.

Keywords : ICT – usage- digital resources –– ODL- digital learners – UVCI- digital natives.